TOGO TELECOM

TOGO TELECOM DEVOILE SES PROJETS (SUITE) : LE DIRECTEUR GENERAL ET LES NOUVEAUX DEFIS DE LA SOCIETE

« … On est désormais(…) prémunis contre un isolement total. Même si une grande partie du réseau tombe en panne, cela ne se ressentira que sur la qualité de la connexion ».
Pétchétibadi BIKASSAM

Dans un article récent nous avons parlé de l’entretien accordé par le Directeur Général de TOGO TELECOM, M. Pétchétibadi BIKASSAM à FOCUS INFO. Au cours de cet entretien, M. Pétchétibadi BIKASSAM avait donné des explications sur les prix des produits et services de TOGO TELECOM.  Mais  en attendant la mise en service du câble sous-marin installé sur nos côtes, les récentes perturbations de la connexion internet ont rendu beaucoup de clients sceptiques. Interrogé sur ce sujet, le Directeur Général a  fait la part entre préjugés et réalité.

POURQUOI Y A-T-IL EU DES PERTURBATIONS ?

Pour répondre à cette question, le Directeur Général de TOGO TELECOM a rappelé que la plus grande capacité du Togo en bande passante et Internet se situe au Bénin et en Côte d’Ivoire. Ces deux pays sont connectés au même câble appelé SAT3. Selon les explications du Directeur général, une panne au niveau d’un de ces pays a immédiatement des répercussions sur la connexion du Togo :
« La dernière fois, il y a eu une panne générale sur le système de ce câble. (…). Quand cela a été rétabli, une coupure s’est produite au niveau du câble sous-marin du Bénin, conjuguée à la crise ivoirienne. (…)Pas grand monde ne voulait aller sur le territoire ivoirien pour réparer la panne. Tous ces événements ont fait qu’on a été isolé pendant plus de vingt quatre heures (24 heures) ».
Ainsi, le problème vient de notre dépendance envers ces deux pays. L’idéal pour le Togo est d’avoir la connexion à partir de ses propres côtes. A ce propos, le câble est déjà installé et n’attend que sa mise en service.


QUELLES MESURES POUR EVITER  CES PANNES A L’AVENIR ?

Aujourd’hui  les pannes  sont un lointain souvenir. Et pour ne plus revivre ces « cauchemars », TOGO TELECOM a pris des mesures idoines comme l’explique son Directeur Général : « Aujourd’hui, je dis que c’est résolu (les problèmes de connexion ndlr) parce que nous avons augmenté nos possibilités (…) en allant au Ghana sur un autre câble. Celui-ci n’a rien à avoir avec le SAT3 auquel on est connecté au Bénin et en Côte d’Ivoire. Nous sommes aussi connectés au Sénégal malgré le coût. Là-bas ils ont trois câbles. Il va être donc difficile que toutes ces connexions tombent en panne en même temps. ».

Le Directeur Général a terminé ces propos en rassurant la population : « On est désormais (…) prémuni contre un isolement total. » Désormais,  toute éventuelle perturbation ne se fera ressentir que sur la qualité de la connexion, et heureusement, pour une courte durée.

 

Nouveauté

E-services

Votre facture en ligne
Consulter vos points Baal

Produits et services



Vous êtes ici  : Accueil Articles précédents